Logo Lab

Laboratoire d'Annecy-le-Vieux de
Physique Théorique

banner
Accueil Présentation

Présentation Générale

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

 

isa2011 patioLe LAPTh est une unité mixte de recherche du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) et de l'Université de Savoie (UdS). Il est à la fois financé par le CNRS (via l'Institut de Physique (INP) auquel le laboratoire est rattaché) et par l'UdS. Le LAPTh compte 27 membres permanents (15 chercheurs CNRS, 7 enseignants-chercheurs et 5 ITA/BIATOS). Le laboratoire accueille régulièrement des post-docs financés par diverses sources, en particulier l'Agence Nationale de la Recherche (ANR) et la Communauté Européenne. Par son association avec l'UdS, qui fait maintenant partie du PRES/Université de Grenoble, les membres du LAPTh encadrent des doctorants et des stagiaires de Master (1 et 2). Ils participent et organisent également des cours de différents niveaux à l'UdS, à Grenoble et à Lyon. Le LAPTh accueille enfin de nombreux visiteurs français et étrangers pour des séjours allant de quelques jours à plusieurs mois.

Recherche

Les activités du LAPTh sont regroupées autour de 3 principaux axes :

  •  la phénoménologie en physique des particules
  •  astroparticules et cosmologie
  •  physique mathématique : plus particulièrement théorie des champs et théorie des cordes et aspects de la symétrie.higgs pot

Le groupe de physique des particules est renommé pour ses importantes contributions à la fois dans le Modèle Standard (électrofaible et QCD : du photon à la physique du Higgs, les calculs de précision à une boucle, le plasma de quark-gluon ) et au-delà du Modèle Standard (supersymétrie et scénarios sans boson de Higgs, matière noire).

 

 milkyway-cobe-wmap-site 3

L'équipe d'astrophysique et cosmologie est un des leaders mondiaux sur le thème de la propagation des rayons cosmiques et de la matière noire en général, des sursauts gamma et des neutrinos venus de l'espace. Cette équipe affiche également une très grande expertise dans l'extraction de paramètres cosmologiques (incluant les données sur les neutrinos massifs), la polarisation du rayonnement de fond cosmologique et les contraintes sur l'inflation et la cosmologie non-standard. 

 

logo lapth eqts 2L'une des plus récentes percées en physique mathématique a été effectuée par des membres du LAPTh. Elle concerne la découverte d'une symétrie duale superconforme en théorie de Yang-Mills supersymétrique N=4, ainsi que leurs relations avec les boucles de Wilson. L'existence d'un Yangien sous-jacent dans de tels systèmes a mis en avant une autre expertise du LAPTh, les systèmes intégrables. Des connections vers la physique statistique et la biophysique sont aussi développées

 

Le LAPTh est aussi connu pour le développement d'outils dédiés aux collisionneurs et à l'astrophysique (micrOMEGAs, Golem, Diphox, USINE). Dans le domaine de la matière noire, les physiciens du LAPTh ont été parmi les premiers à souligner la synergie entre les recherches auprès des collisionneurs et les recherches dans l'espace.

Le laboratoire bénéficie de la proximité géographique du CERN (50 kms) et partage ses locaux avec le LAPP avec lequel il a créé le Centre International de Physique des Hautes Energies et d'Astrophysique (CIPHEA) qui attire de nombreux chercheurs de premier rang. Le LAPTh organise également régulièrement des manifestations scientifiques internationales comme RAQIS en physique mathématique ou PHYSTEV en physique des particules. Cette dernière, bisannuelle, a débuté en 1999 et a contribué à établir des normes et des accords pour la physique au LHC connus sous le nom d'"Accords des Houches". Le LAPTh s'est vu attribuer une note A+ par l'AERES en reconnaissance de la qualité de ses recherches. L'excellence du LAPTh s'illustre également par l'attribution de 4 médailles de bronze du CNRS et par le fait que, depuis la création de l'université de Savoie, sur les 7 membres nommés à l'Institut Universitaire de France (IUF), 6 sont des enseignants-chercheurs du LAPTh. Par ailleurs un membre du laboratoire est récipiendaire de deux prestigieux prix : les prix Max-Planck et Heineman.

Formation : labo people008Durant la période 2005-2009, 21 étudiants ont poursuivi et soutenu leur thèse de doctorat au laboratoire. 1/3 d'entre eux venait des Masters de Lyon et de Grenoble dans lesquels le LAPTh est impliqué. Le reste des étudiants venait d'autres écoles françaises (incluant les Grandes Ecoles) ou de l'étranger. Ces derniers étaient financés par le biais de bourses de gouvernements étrangers, de bourses binationales ou Marie Curie (programme de la Commission Européenne). A ce propos il est important de mentionner que le LAPTh est directement impliqué dans le programme "Erasmus Mundus Joint Doctorate" intitulé "International Relativity and Astrophysics" (IRAP). En Algérie le LAPTh s'est investi dans la mise en place et le déroulement du 3ème cycle de l'Université de Jijel. Un membre du laboratoire est responsable du LIA FVPPL (CNRS-Vietnam Academy of Science and Technology) qui permet à des étudiants vietnamiens de venir étudier en France, que ce soit au niveau Master ou pour la préparation d'un doctorat.Grace à des collaborations scientifiques étroites entre des chercheurs du LAPTh et l'université de Turin et celle de Rome 3, 6 étudiants ont préparé une thèse en co-tutelle. Certains membres du laboratoire enseignent également dans diverses écoles doctorales en France, Belgique, Allemagne et Suisse et organisent des écoles d'été ou y enseignent.

Evaluation de l'AERES: Dans son rapport d'évaluation de 2010 qui attribut la note A+ au LAPTh, l'AERES souligne :

  • l'excellence du laboratoire : "Le LAPTh est l'un des meilleurs laboratoires français de physique théorique, à la pointe sur la scène internationale dans ses trois domaines d'activité : physique des particules, physique mathématique et astrophysique/cosmologie. La production scientifique est régulière et très équilibrée entre les thématiques."
  • la pluridisciplinité : "Le LAPTh présente un rare mélange d'expertise de premier ordre à la fois dans les aspects formels et phénoménologiques de la physique fondamentale, allant de la théorie des cordes et la recherche de la nouvelle physique dans les expériences sur accélérateur à l'astrophysique et la comsologie."
  • l'implication internationale, les collaborations et l'attractivité : "Les trois équipes sont bien insérées dans le large paysage européen de la recherche comme le montrent les collaborations, participations à des réseaux, invitations à des (et organisation de) conférences ou ateliers, et leur capacité à attirer des étudiants et des post-docs de premier rang. La coexistence et les bonnes relations avec le LAPP, ainsi que la proximité du CERN, offrent de nombreuses possibilités qui sont bien exploitées."
  •  lien important avec l'éducation et la sensibilisation du public : "Le laboratoire a un programme unique d'activités de vulgarisation adressé à la fois au grand public et aux établissements scolaires locaux. Ceci participe à l'intégration du LAPTh dans la région et augmente la visibilité de la science fondamentale au sens large."